Pourquoi la maintenance site est essentielle ? ​

Pourquoi la maintenance site est essentielle ? ​

Votre site est lent ?
Vous ne vous préoccupez pas des mots-clés ?
La sécurité n’est pas un sujet qui vous préoccupe ?
Vous ne faites jamais de sauvegarde ?

Si vous cochez au moins une case à l’une de ces quatre questions,  votre site risque à chaque minute de connaître d’énormes problèmes.

Si vous ne vous êtes jamais posé la question de savoir pourquoi la maintenance site est essentielle, c’est peut-être parce que vous n’avez jamais encore connu de gros bugs !

Pourtant, la maintenance est tout aussi importante que les services ou produits que vous proposez. Elle est peut-être même plus importante encore ! Alors si vous ne voulez pas vivre en kamikaze du web, ces lignes sont pour vous.


Pourquoi la maintenance site est essentielle ?`

En France, près d’un site sur deux est piraté. Et les PME sont particulièrement dans le viseur des pirates.

Pour la plupart des entreprises, la mise en ligne d’un site WordPress est perçue comme un accomplissement. En réalité, le travail ne fait que commencer.

En effet, la maintenance est une série d’actions à mener quasiment quotidiennement si vous voulez un site fonctionnel et performant. On peut citer pêle-mêle :

  • la mise à jour du thème WordPress ;
  • la mise à jour des extensions ;
  • le repérage des conflits entre les extensions ;
  • la détection d’une faille de sécurité dans l’une de vos extensions ;
  • les éventuelles difficultés à se connecter à l’interface d’administration ;
  • la survenance d’erreurs 404 qui rendent certaines pages non consultables et qui nuisent à votre référencement.

Heureusement, rien n’est inéluctable. Il existe un ensemble d’actions à mener pour réduire au maximum les risques. Au fur et à mesure de ces actions, vous comprendrez mieux pourquoi la maintenance site est essentielle.

L’accès à votre back office

La première consiste à mettre un login autre que « admin » et un mot de passe fort. C’est-à-dire autre chose qu’une date de naissance, qu’il s’agisse de la vôtre ou de celle de votre cousin !

Plusieurs extensions de sécurité proposent cette opération. Vous pouvez aussi vous servir d’un générateur de mots de passe comme Dashlane.

Le certificat SSL

Normalement, votre hébergeur a dû vous proposer la mise en place d’un certificat SSL pour passer votre site en HTTPS. C’est devenu la norme.

Si ce n’est pas le cas, passez rapidement à l’action car, en plus de ne pas être sécurisé, un site sans SSL n’est pas très apprécié par les moteurs de recherche.

Et par les internautes, surtout si vous vendez des produits en ligne directement sur votre site à l’aide d’une passerelle de paiement sécurisée.


Mise à jour du thème WordPress

Mettre mise à jour le thème WordPress. Leader sur son marché, le CMS WordPress est, fort logiquement, la cible de nombreuses attaques.

Les mises à jour régulières du thème permettent de protéger votre site des vulnérabilités qui apparaissent au cours du temps.

Les mises à jour mineures et de sécurité peuvent être automatisées (il faut l’autoriser). Par contre, vous devrez vous charger manuellement des mises à jour majeures (versions à deux chiffres de WordPress comme 5.9 ou 6.0).

Elles corrigent les bugs, améliorent l’expérience utilisateur (UX), ce qui n’est pas négligeable, surtout si vous faites de la vente en ligne (services ou produits). Elles ajoutent également des fonctionnalités et des améliorations.


Le plugin de sécurité

Il n’y a rien de pire quand on est client d’avoir du mal à naviguer sur un site marchand, victime d’attaques qui ne bloquent pas forcément tout votre système.

L’ajout d’un plugin de sécurité, même en version freemium comme Wordfence SecuritySolid Security (ex iThemes Security), réduira les risques.

L’automatisation de cette tâche est possible en utilisant des plugins comme ManageWP, MainWP ou WP Umbrella.


Mise à jour des plugins

Même sort pour les plugins. Ils doivent être mis à jour dès que possible, en sachant que vous pouvez automatiser cette tâche. Ils sont sources de nombreux problèmes lorsqu’ils sont « laissés à l’abandon », notamment en matière de sécurité.

Ce qui veut dire que plus vous en utilisez, plus vous vous exposez. Bien entendu, le nombre de plugins est lié à la nature de votre site. Mais au-delà de 20, on peut considérer qu’il y en a trop.

Lorsque vous en choisissez un, soyez attentif au nombre d’utilisateurs : plus il y en a, mieux c’est. Et surtout, jetez un œil du côté du nombre de mises à jour.

Un plugin qui n’a pas reçu de mise à jour depuis plusieurs mois, voire parfois plusieurs années, est un mauvais signal.

Parfois, et même si on en a peu, deux extensions peuvent entrer en conflit. Si c’est le cas, il faudra se séparer de la moins « indispensable ».

Pourquoi la maintenance site est essentielle ?

L’extension de cache 

Utilisez une extension de cache pour améliorer la vitesse de votre site. Là encore, optez pour les plus connus (WP Rocket par exemple) en sachant qu’une extension de cache peut être source de dysfonctionnement. Une alternative gratuite à WP Rocket qui est payante, LiteSpeed Cache.

A chaque nouveau paramétrage lors de son installation, vérifiez que rien n’est cassé sur votre site.

Pour vérifier la vitesse de chargement de vos pages, vous pouvez utiliser Gtmetrix ou PageSpeed Insights.

Parfois, une extension peut aussi être en conflit avec une autre. Là encore, naviguez sur votre site, simulez un achat si vous avez un système de paiement, pour voir si tout fonctionne bien.

On a déjà vu un système de paiement dysfonctionner à cause d’un plugin ! 

Le poids des photos, le choc des « maux »

Attention au poids des photos. On voit trop souvent des sites avec des photos d’un méga, ou presque. C’est comme on vous proposait de faire un 100 mètres avec un sac à dos rempli de pierres !

Il existe de nombreux outils qui allègent les photos, sans perte de qualité, pour remédier à ce problème comme Imagify.

Optez pour le format JPEG ou WEBP qui sont les plus légers. N’hésitez jamais à les passer à la « moulinette » pour gagner encore des ko.


Le référencement naturel
avec des plugins de SEO

Le SEO, autrement dit le référencement naturel, est aussi très important. L’optimisation pour les moteurs de recherche concerne l’ensemble des techniques qui visent à améliorer le positionnement d’une page, d’un article. Certes, un site peut fonctionner sans.

Mais en mettant en place quelques techniques appropriées, vous vous rendrez plus lisible. Un blog, dans lequel des articles seront publiés, apportera du « jus » à votre site.

Si vous préférez, de l’information susceptible d’intéresser vos internautes et, bien entendu, votre public cible.

Un site sans contenu a peu d’intérêt pour un moteur de recherche. Et la raison est très simple et surtout, logique. Google n’est pas capable de répondre à une question ou résoudre un problème tout seul.

Pour y parvenir, il a besoin de se référer aux contenus que les sites proposent.

Votre mission est donc de faire en sorte que votre site se place en haut (ou le plus près possible) de la SERP (page de résultats). Et pour cela, il faut créer du contenu.

Le plugin WordPress RankMath Pro vous permet d’optimiser vos textes au mieux, même en version gratuite. Autres plugins très populaires que vous pouvez utiliser, Yoast SEO ou All in One SEO.

En réalité, il faut trouver un compromis entre la rédaction de vos textes et les recommandations du plugin. Pensez toujours à vos lecteurs.  


Les sauvegardes de votre site

Les sauvegardes font partie des techniques préventives. Elles sont si importantes que pour les très gros sites de vente en ligne, qui réalisent des centaines de vente par heure, elles peuvent se faire toutes les minutes.

Mais les sites beaucoup plus modestes doivent aussi prendre des précautions. Pour preuve, votre hébergeur en fait régulièrement. Quotidiennes ou hebdomadaires, cela dépend de votre contrat.

Mais est-ce vraiment suffisant ? Imaginez qu’il subisse une attaque ou un problème de grande envergure comme OVH l’a connu en 2021 ! 

Il est donc fortement recommandé de procéder à de fréquentes mises à jour que vous ferez vous-même dans WordPress .

Vous les conserverez dans plusieurs endroits, comme un espace de stockage distant (Google Drive, Dropbox, pCloud…) et sur un ou deux disques durs à portée de main.

En cas de gros problème, vous pourrez immédiatement remettre en état de fonctionnement votre site.

Un plugin comme All in one WP migration ou UpdraftPlus est une solution simple et pratique puisque vous n’avez pas à quitter l’interface de WordPress. Vous devrez sauvegarder l’intégralité de votre site, fichiers + base de données.


La version PHP de votre site

Un peu plus technique mais relativement simple tout de même, la version PHP de votre site doit être récente. Sans entrer dans trop de détails, le PHP permet à votre site de fonctionner.

Le choix de la version se fait chez votre hébergeur, généralement dans le « Tableau de bord » et dans le panneau « Configuration ».

La plupart du temps, on opte pour l’avant dernière version. Actuellement, la version à utiliser est la 8.1, la dernière étant la 8.2 (voir illustration plus haut).


Protégez-vous des spams

Les spams envoyés par des robots sont une plaie. Ils arrivent, par exemple, lorsque les commentaires sont ouverts sur votre site.

Ce qui est une bonne pratique qui favorise le SEO, du moins quand des internautes réagissent à vos articles.

Ces spams peuvent arriver par dizaine voire par centaine. Vous pouvez les supprimer manuellement. Mais que de temps perdu. Le simple ajout de l’excellent anti-spam CleanTalk (une dizaine d’€/an) ou Askimet résout le problème.


Les pages non trouvées

Les erreurs 404 (pages non trouvées) sont très frustrantes pour vos visiteurs et un mauvais signal aux moteurs de recherche. Une extension SEO comme RankMath permet, même dans sa version gratuite, de les identifier et d’effectuer des redirections.


Et si tout ça vous ennuie profondément ! 

On l’a vu, la maintenance et la sécurité d’un site sont assez chronophages. De plus, il ne faut pas faire d’erreur, le risque étant de mettre votre site « en carafe » !

Vous préférez, peut-être, consacrer votre temps à autre chose ? La solution est de passer par un prestataire qui se chargera de toutes les opérations de maintenance à votre place.

Vous pourrez dormir tranquille.

Vous n’aurez pas à vous préoccuper des problèmes car il faut avoir un minimum de connaissances techniques pour faire face à une perte de fichiers, une incompatibilité, un bug…

L’option du prestataire spécialisé reste la solution idéale pour assurer la maintenance de votre site. Comptez une centaine d’euros TTC par mois pour profiter d’un service sérieux et professionnel. Ce n’est pas très cher.

Celui-ci assurera quotidiennement et 7/7 jours sur votre site :

  • les mises à jour de WordPress (thème + plugins) ;
  • les sauvegardes (quodiennes, hebdomadaires) des fichiers et de la base de données ;
  • l’optimisation de la vitesse de chargement du site ;
  • la prise en charge de mesures de sécurité de base ;
  • la protection du site et sa restauration en cas de gros problème ;
  • la surveillance du bon fonctionnement 24/24 et 7/7 jours.


En résumé

Vous savez désormais à quoi correspond la maintenance d’un site WordPress et l’importance que cela revêt.

Vous savez qu’elle est indispensable. L’ignorer, c’est s’exposer à plus ou moins long terme à de terribles problèmes susceptibles de mettre en cause le bon ou le fonctionnement tout court de votre site.

Vous savez que la bonne marche d’un site est une tâche de tous les jours. Outre la sécurité, il s’agit d’assurer la meilleure expérience utilisateur possible, notamment si vous vendez des services ou des produits.

La maintenance est de trois ordres : préventive, corrective et évolutive. Cette dernière est souvent ignorée. Pourtant, tout va très vite dans le digital.

Maintenance, sécurisation, expérience utilisateur et restauration de votre site doivent entrer dans votre stratégie globale.

Vous avez des doutes ? Des questions ? N’hésitez pas. 

Nous sommes là pour ça.

Publications similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *