Les réseaux sociaux pour une entreprise​

Les réseaux sociaux pour une entreprise

Les réseaux sociaux pour une entreprise sont devenus un axe stratégique indispensables. Vous ne savez pas comment faire ? Voici toutes les solutions pour y parvenir.

L’objectif d’une entreprise, c’est de créer des produits pour générer du chiffre d’affaires. 
Mais sans stratégie d’acquisition clients, c’est l’échec assuré.

Les grands groupes l’ont bien compris. Par contre pour les petites structures ou les PME, c’est parfois plus difficile. Et c’est bien normal.

Heureusement, il existe plusieurs techniques pour augmenter vos chances de réussir. On va en énumérer quelques-unes. Ces recommandations vont vous permettre d’augmenter votre taux d’acquisition.

Utilisez les réseaux sociaux

Aujourd’hui, il suffit de regarder autour de vous pour vous apercevoir que tout le monde a un smartphone. Et que font toutes ces personnes ? Une (grande) partie d’entre elles sont sur les réseaux sociaux. Et donc une partie de vos clients aussi !

Ce qui veut dire que vous devez être actif(ve) sur au moins l’un d’entre eux pour leur parler de votre activitéde vos produits. Une opportunité cruciale que devez intégrer dans votre stratégie.

Mais attention, Inutile de vouloir tous les conquérir ; les journées ne faisant que 24 heures, vous n’y arriverez pas. Et en plus, c’est inutile. Par définition, votre persona (client cible/client idéal) ne les fréquente pas tous.

Donc à vous de déterminer sur quel réseau social il se trouve.

Si vous travaillez en direction d’autres entreprises (BtoB), LinkedIn semble être le plus pertinent. Si vous visez des particuliers, la nature de votre produit va déterminer quel est le réseau social idéal. Instagram, Facebook, YouTube…

Les réseaux sociaux pour une entreprise, ça commence par des publications

Quel que soit le réseau social, ce qui compte, c’est la constance à laquelle vous publiez. Plus vous publierez du contenu engageant, plus vous nourrirez l’algorithme et plus votre cercle d’abonnés sera susceptible de grossir.

Et si à tout cela vous ajoutez une vraie stratégie commerciale, les résultats ne se feront pas attendre trop longtemps.

Mais pour que cela fonctionne, vous avez deux critères fondamentaux à prendre en compte : publier régulièrement et être constant dans la qualité de vos publications.

La méthode pour être efficace

Publiez régulièrement, idéalement deux à trois fois par semaine. Plus vous publierez, plus l’algorithme vous exposera, surtout au début. Et si vos posts ont du succès, vos publications seront de plus en plus montrées.

Rédigez de textes qui ciblent plusieurs niveaux. Sans entrer dans les détails du copywriting, faites des publications généralistes qui s’adressent à l’audience la moins qualifiée de votre cible.

Rédigez également des textes un peu plus centrés sur votre expertise qui vont intéresser des prospects intermédiaires. Vous devez interpeller vos clients cibles afin qu’ils prennent conscience que des solutions existent à leur problème.

La dernière catégorie de publication s’adresse directement à votre client cible. Il doit prendre conscience que VOUS ÊTES la solution.

Bien entendu, tout ceci est purement théorique et l’expertise que votre cible décidera ou non de vous accorder s’appuie sur des ressorts beaucoup plus complexes. Mais c’est une bonne façon de structurer votre communication.

Vos publications doivent toujours être accompagnées d’une illustration (photos, carrousel, vidéo, infographie…). Cette règle vaut pour tous les réseaux sociaux et encore plus pour les comptes comme Instagram, entre autres.

Très important, prenez le temps de répondre aux commentaires laissés sous vos posts. Et bien sûr aussi à vos messages privés.

Pensez à constituer des réponses types, sans oublier de les personnaliser en fonction de la situation. Ceci afin d’optimiser votre temps.

Programmez vos publications

Tout ceci demande une très bonne organisation. Sinon, vous risquez de vous épuiser. Mais si vous déployez la discipline nécessaire pour le faire, vous ferez la différence.

Il existe des outils pour planifier et automatiser vos publications même avec un plan gratuit comme Predis.ai ou Make.

Les collaborations ou échanges entre entrepreneurs font partie de ces stratégies qui vous permettent de gagner de la notoriété.

Par exemple, en mettant en place une collaboration, rémunération ou échange de services avec un YouTubeur ayant une audience dont une partie pourrait être intéressée.

Vous êtes graphiste ? Vous pourriez proposer à un youtubeur de lui créer ses miniatures YouTube en échange de visibilité dans ses vidéos, en tant qu’invités pour parler de votre expertise.

Aujourd’hui, la distance n’est plus un problème grâce à des logiciels comme Loom ou Google Meet.

Cette approche « business to business », c’est un deal « gagnant-gagnant ». Vous augmentez votre visibilité et le Youtubeur bénéficie de créations graphiques gratuites.

Les réseaux sociaux pour une entreprise

Votre site, c’est votre vitrine en lien avec les réseaux sociaux

Il est toujours possible de réussir sur le web sans site. Mais c’est aussi plus compliqué.

Un site web donne du poids à votre démarche commerciale. Et c’est aussi un gage de sérieux. Avoir une présence web, c’est comme avoir des bureaux en ville pour une société « en dur ».

Cela a un côté rassurant pour vos prospects et vos clients. Et si vous êtes un jeune entrepreneur, par exemple en micro entreprise, l’investissement est très mince.

Vous devez créer une page d’accueil qui présentera votre proposition de valeur, votre expertise. Mais aussi des témoignages de clients satisfaits de vos prestations.

Une page « Qui suis-je » vous permet de montrer qui vous êtes. On apprécie mettre un visage sur un nom, qu’il soit patronymique ou commercial.

Une touche de storytelling expliquant votre parcours, ou celui de votre société, est toujours très appréciée. Servez-vous du copywriting pour faire cela.

Le blog va vous permettre d’asseoir votre expertise et nourrir votre SEO, référencement naturel. Oui, car une fois toutes vos pages rédigées et votre site en ligne, le travail ne fait que commencer !

Pensez à faire mention de votre présence sur les réseaux sociaux en insérant les logos et les liens pour passer de votre site à votre (vos) réseau(x) social(iaux).

Mais faites également l’inverse. Rappelez-vous que vos abonnés sur les réseaux sociaux ne vous appartiennent pas. Vous n’êtes jamais à l’abri d’un bannissement.

Perdre son compte sur un réseau social, c’est aussi perdre toute sa communauté.

L’objectif est donc d’inciter votre communauté à venir sur votre site, de créer une page de capture et de remplir votre propre liste d’abonnés (voir schéma plus haut).

Utilisez le SEO pour être plus visible

Il est crucial de travailler le référencement de votre site. Pour cela, il faut publier des articles et cibler des mots-clés, une compétence qui s’acquiert progressivement avec des outils comme Google Trends

Une fois ceci fait, votre site va devenir votre meilleur allié pour mettre en place une stratégie d’acquisition de prospects, puis de clients.

Quel que soit le produit ou le service, idéalement, il faut réussir à fidéliser vos clients. Un client acquis coûte moins cher qu’un client à conquérir. En fait, votre quête presque quotidienne est d’activer ces deux leviers.

Cela passe inévitablement par la qualité des produits ou des prestations que vous proposez. Un client satisfait, c’est un client qui revient. Mais aussi un client qui vous recommande ; un client « ambassadeur » en quelque sorte.

C’est un cercle vertueux.

La régularité dans la gestion des réseaux sociaux et dans l’entretien de votre site fera la différence.

Créez une offre à laquelle il est difficile de résister

L’offre irrésistible n’existe pas. On peut résister à tout, même à la faim. Mais c’est vrai, jusqu’à un certain point !

Pour le reste, le terme « irrésistible » est employé surtout en marketing. « Difficile de résister » semble plus approprié et plus juste. Pour cela, ayez une approche très pragmatique.

Identifiez la position de votre prospect, le point A, et expliquez-lui comment vous allez l’emmener au point B.

Et, chose très importante, déployez un concept. Autrement dit, une nouvelle façon de faire que votre prospect ne possède pas, votre méthode. C’est elle qui fera la différence entre vous et vos concurrents.

Quel que soit le produit que vous vendez, il doit répondre à une attente de votre client.

Si vous vendez du coaching, appuyez votre argumentaire sur des axes facilitateurs qui sont par nature très séduisants :

  • plus rapide (donc moins d’effort) ;
  • plus facile (donc moins difficile) ;

Pour capter votre prospect, votre accroche se déclinera sur ces concepts. Ainsi, pour un coach sportif, vous pourriez utiliser ce type d’accroche.

Exemple 1 – Supprimer un obstacle, celui du temps : « Grâce à une nouvelle méthode, débloquez votre plein potentiel sportif en 14 jours chrono ».

Exemple 2 – Rendre une tache plus facile « Améliorez vos performances sportives sans effort et sans conditions sportives particulières ».

Pensez à ChatGPT : il cumule les axes facilitateurs en permettant d’obtenir des résultats très rapidement et plus facilement. Et cela, même si les résultats obtenus ne sont pas toujours parfaits. 

Si vous pouvez donner des informations mesurables, comme des chiffres, vous renforcerez encore votre message.

TERME FORT + le résultat, pour qui et en combien de temps (l’ordre importe peu).
DOUBLEZ en 30 jours votre masse musculaire même si vous débutez

Attention, les promesses que vous faites doivent être tenues. Il n’y a pas pire qu’un client déçu. Plus vos promesses sont importantes, plus la déception peut être grande si vous ne parvenez pas à les tenir.

Pour le reste, n’oubliez jamais qu’un produit, quel qu’il soit, existe parce qu’il résout un problème, apporte des solutions.

Si vous proposez une méthode, proposez un plan d’action avec des étapes. Emmenez votre client du point A au point B.

Pour cela, listez :

  • les problèmes à résoudre ;
  • les solutions à appliquer ;
  • les étapes à suivre pour réussir à éliminer tous les problèmes.

Sans entrer dans les détails, mais en continuant notre exemple sur le coaching sportif, parmi les problèmes à résoudre, énumérez toutes les peurs légitimes que tout débutant peut avoir :

  • Ne suis-je trop vieux pour suivre une telle formation ?
  • Ai-je niveau suffisant pour y parvenir ?

Répondez en avançant vos solutions. Vous voyez, c’est une question méthode. La VÔTRE !

Créez la confiance en donnant avant de recevoir 

On achète avec son cœur. La confiance, elle, ne s’achète pas. Elle se gagne.

Si vous vendez un produit physique, pourquoi ne pas envoyer un échantillon à tester ? Si vous vendez un produit numérique, et si celui-ci s’y prête, donnez la possibilité d’un remboursement.

Pour la vente en ligne, c’est d’ailleurs une obligation. Mais cela ne concerne pas tous les produits.

Si le vôtre entre dans la catégorie de ceux que l’on peut vendre sans donner la possibilité de se rétracter, jouez-en en expliquant que vous êtes si sur(e) de votre produit que vous acceptez son retour et/ou son remboursement.

Si vous êtes coach sportif, offrez une séance. Cela peut être un facteur déclenchant favorable pour vendre un abonnement si vous votre client perçoit toute la valeur que vous êtes capable de lui apporter.


Et si tout ça vous semble trop compliqué, pourquoi ne feriez-vous pas appel à des professionnels ?

Les techniques de marketing digital, notamment à travers l’utilisation des réseaux sociaux et des sites web, offrent un potentiel considérable pour l’acquisition de notoriété et la croissance des entreprises dans un monde de plus en plus connecté.

Cependant, la complexité croissante de ces méthodes peut parfois sembler décourageante pour ceux qui cherchent à s’y aventurer.

Si vous vous trouvez face à ces défis, rappelez-vous que l’expertise nécessaire pour maîtriser ces stratégies est le cœur même de notre métier.

Nous sommes prêts à vous accompagner et à vous aider à exploiter pleinement le potentiel du marketing digital qui s’offre à vous.

N’hésitez pas à nous contacter pour transformer vos défis en opportunités.

Publications similaires

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *