Blog ou chaîne YouTube, comment bien choisir ?

Blog-ou-chaîne-YouTube_-comment-bien-choisir-

Lorsqu’on se lance sur Internet et que l’on veut gagner de l’argent, la question se pose très vite : blog ou chaîne YouTube ? Par quoi commencer ? Certains suggèrent les deux ! Un choix pas forcément pertinent. 

Aujourd’hui en France, on estime entre 15 et 20 millions le nombre de blogs. Bien sûr, tous sont loin d’être actifs.
Et tous ne sont pas monétisés. Autrement dit, leur vocation n’est pas forcément d’en faire un business.

Concernant YouTube, le réseau social, qui est également un moteur de recherche, occupe la deuxième place derrière celui qui l’a racheté en 2066, Google.

En 2020, et au sujet de la France, YouTube comptait plus de 46 millions de visiteurs par mois.
Cela représente près de deux Français sur trois. Colossal !

Le potentiel est énorme. Mais en même temps, la concurrence est très dure.

Cela étant, il y a 5 ans, elle l’était tout autant. Pourtant, certains ont réussi le challenge de gagner de l’argent sur internet.

Ils ne sont pas majoritaires. C’est vrai. Mais cela démontre qu’il y a toujours de la place pour les plus motivés et les plus malins.

Avec plus de 3,5 milliards d’utilisateurs actifs, les réseaux sociaux dans leur ensemble font partie de notre vie quotidienne. La crise sanitaire de 2020 a dopé la fréquentation, près de 9 % d’utilisateurs supplémentaires en 2020 par rapport à 2019.

Blog ou chaîne YouTube, par quoi faut-il commencer ?

La mise en place d’un business en ligne n’est pas en soi difficile. Par contre, elle est complexe.
Ce qui est difficile, très difficile, c’est de gagner de l’argent sur internet.

Et d’ailleurs, si tel n’était pas le cas, la toile ne serait remplie que d’entrepreneurs riches.
Force est de constater que c’est loin d’être le cas  !

La mise en place d’un business en ligne est complexe parce que pour générer des revenus, il faut mettre en place un système très chronophage.

Et la règle vaut pour tous les supports  : blog, chaîne YouTube, Facebook, Instagram, LinkedIn…

Autrement dit, au moment de passer à l’action, la question de créer un blog ou une chaîne YouTube se pose très vite.
Multiplier les supports, c’est multiplier le temps nécessaire pour la mise en place de chacun d’eux.

Ce qui relève de la mission impossible quand on est seul, ce qui est souvent le cas quand on commence.

Acquérir une audience qualifiée

Qu’il s’agisse d’un blog ou d’une chaîne YouTube, l’acquisition d’une audience passe par une stratégie de contenu.

Pourquoi  ? Tout simplement parce que c’est l’un des moyens les plus efficaces pour créer une communauté.

Et pour n’importe quel business, la communauté est essentielle.

C’est elle qui vous écoutera.
C’est elle qui vous suivra.
C’est elle qui vous donnera sa confiance.
Et c’est donc elle qui achètera.

Créer une Chaîne YouTube quand on commence

Blog ou chaîne YouTube, comment bien choisir ?

On peut être un utilisateur d’internet sans pour autant en connaître tous les rouages.
Mais quand on décide d’utiliser cet outil pour en faire un business, rien n’est plus pareil.
La tâche est énorme.

Comme dans n’importe quelle entreprise, pour gagner de l’argent, il faut trouver des clients.
Et la recherche de clients pour générer du chiffre d’affaires occupe une grande partie du temps de l’entrepreneur.

Alors, oui, dans l’absolu, adosser un blog à une chaîne YouTube est une bonne option.
Oui, les deux sont parfaitement complémentaires.
Oui, ils peuvent atteindre des cibles différentes intéressées par le même sujet.

Mais la création de vidéo demande une vraie expertise.

  • Elle exige l’écriture d’un pitch.
  • L’utilisation d’une caméra ou d’un smartphone.
  • La maîtrise d’un logiciel de montage.
  • Le choix et l’installation d’un micro permettant d’être audible.
  • Sans oublier quelques connaissances en éclairage.

Cela fait beaucoup de compétences.
Peut-être trop ?

Mettez en place un vrai système d’acquisition

Autre écueil auquel on ne pense pas forcément quand on débute sur la toile, l’audience.
L’audience, la vôtre, est constituée de personnes qui ont décidé de vous suivre.

Un Youtubeur, même avec une très forte audience, peut voir sa chaîne s’écrouler comme un château de cartes, tout simplement parce que l’audience acquise ne lui appartient pas.

Elle est la propriété de YouTube. C’est d’ailleurs la même chose avec tous les réseaux sociaux.

Il suffit d’un bannissement ou d’un énorme bug pour tout perdre.
Une chaîne YouTube sans système d’acquisition, c’est comme sauter d’un avion sans parachute !

Un blog appartient à celui qui l’a créé. Vous êtes chez vous.
A ce niveau de lecture, vous avez compris qu’à la question « blog ou chaîne YouTube ? « , la réponse est le blog.

Il doit être une priorité, notamment lorsqu’on part de rien, lorsque l’on commence un business en ligne.

Le blog va permettre d’instaurer une relation et votre réussite est intimement liée à la confiance que les visiteurs vous accorderont de l’autre côté de l’écran. Car paradoxalement, internet conjugue à la fois force et faiblesse.

Instaurer une relation de confiance

Contrairement à une boutique en « dur », on ne peut pas construire une relation en face à face avec ses prospects.
Dans « l’ancien monde », il suffisait d’entrer dans un magasin et de parler avec un vendeur.

De là, une relation humaine s’installait. Selon la qualité du produit, mais aussi du vendeur, la vente se faisait ou pas.
Le jour même ou plus tard… ou jamais !

Avec une boutique en ligne, ce type de rapport humain disparaît.
L’objectif est donc de construire un système capable de le remplacer.
D’installer une relation de confiance capable de s’affranchir de cette lacune.

Quoi qu’il en soit, blog ou chaîne YouTube, la création d’un système d’acquisition passe par la collecte d’emails.

Et pour collecter les mails, le blog est bien plus performant qu’une chaîne YouTube, surtout quand on part de rien !

Tous les articles publiés dans votre blog vont constituer votre argumentaire de vendeur.
La valeur de vos articles, c’est la capacité qu’ils auront à capter l’attention de vos visiteurs.
Un bon vendeur, c’est une personne que l’on écoute et à qui on accorde suffisamment confiance pour sortir sa carte bancaire.

Votre blog doit apporter de la valeur

Avec des articles convaincants, un discours clair, vous allez les intéresser.
Ils voudront en savoir toujours plus.

La possibilité, par exemple, de télécharger un Ebook, en échange de son email, permettra de les fidéliser.

Cet Ebook proposera un contenu enrichi correspondant à la thématique que vous traitez sur votre blog.

Si vous le décevez lors de cette étape, la suite risque d’être un peu plus compliquée.

Par contre, bonne nouvelle.

En échange de votre Ebook, votre visiteur s’est transformé en prospect.
Vous possédez son email. Vous allez pouvoir installer une relation.
Elle ne sera pas en face à face, mais presque. 

Comment faire grossir ma liste emails
La captation d’une adresse email est la finalité de toute action à vocation commerciale

Votre liste d’emails, c’est un trésor qui vous appartient

Une campagne d’e-mailing consiste à envoyer régulièrement une succession de messages à intervalles réguliers.

Chacun de leur contenu va permettre à vos prospects d’apprécier vos compétences.
D’apprécier vos connaissances. Et surtout, de voir si vous pouvez répondre à leur questionnement et résoudre leur problème.

Vous allez devenir leur « conseiller de confiance », pour reprendre un propos de Jay Abraham, connu pour son travail dans l’élaboration de stratégies de marketing à réponse directe dans les années 1970.

L’e-mailing reproduit ce processus de confiance, indispensable pour transformer un intérêt en acte d’achat.

À la fin de votre séquence d’emails, il sera temps pour vous de lui proposer une offre, un produit. C’est ce qu’on appelle le « tunnel de vente ».

Blog ou chaîne YouTube, votre système d’acquisition doit être solide

Pour gagner de l’argent sur internet et vendre un produit, un service, un abonnement…, il faut un système qui s’appuie sur les trois leviers que sont l’acquisition d’emails, l’acquisition de confiance et l’acquisition de ventes.

Pour doper vos campagnes d’e-mailing, vous disposez d’un grand nombre d’outils. Certains segmentent vos envois, ce qui permet d’envoyer le bon email à la bonne personne.

Et surtout, de ne pas encombrer les boîtes emails de messages à des personnes qui ne seront pas intéressées. Cette méthode est très utile pour les grandes bases de données comportant plusieurs milliers d’adresses.

La pièce maîtresse de votre système, c’est donc l’email qui reste encore aujourd’hui le moyen le plus efficace pour vendre.
Ou plus précisément, les séquences d’emails automatisées.
Elles sont le prolongement de votre blog.

Mais attention, même avec de bons outils, c’est la qualité de vos messages qui fera la différence.

E-mail, connectez-vous avez votre audience

Connectez-vous avec votre audience

Pour être abonné à une centaine de newsletters, je peux tirer un constat qui ne souffre d’aucune faille.

J’adore certaines d’entre elles tout en autant que j’en déteste d’autres. Non pas que les rédacteurs soient moins bons.

Mais le ton pris par certains correspond plus à ma personnalité. La façon de dire les choses me parle plus. Comme dans la vraie vie.

Sans savoir pourquoi, il y a des rencontres qui vous secouent tandis que d’autres vous laissent indifférent(e). C’est une histoire de connexion.

Qu’il s’agisse d’un blog ou d’une chaîne YouTube, pour trouver vos prospects et constituer une communauté susceptible de se connecter avec vous, vous allez devoir trouver un ton. Mais aussi raconter quelque chose et apporter de la valeur à vos lecteurs.

Autrement dit, avoir des compétences rédactionnelles, maîtriser le copywriting, le storytelling…
Ne pas posséder ces techniques et vouloir malgré tout créer un blog ne pourra rien donner.

Même si ce n’est pas la seule, voilà l’une des raisons à l’origine des nombreux échecs.
Beaucoup personnes échouent dans la monétisation sur internet parce qu’elles n’ont pas pris en compte toutes les compétences qu’il faut manier. Vouloir courir plusieurs lièvres à la fois est exténuant.

Il faut donc procéder par ordre et savoir donner du temps au temps.

Finalement, digitales ou pas, les relations humaines s’organisent toujours de la même façon.
Seuls les outils changent. Pas les humains. Que vous utilisiez un blog ou une chaîne YouTube, soyez crédible au-delà de vos contenus.

La création d’un blog répond à une logique marketing

Certes, affirmer que seul un contenu rédactionnel de qualité est capable de convertir est une bêtise.
Et en termes de marketing, la vidéo est également redoutable.

En définitive, blog et chaîne YouTube sont tout aussi efficaces.

Mais la mise en place d’un blog dès le départ répond à une logique.
Donc, dans l’idéal, la vidéo arrivera dans un second temps.

Notamment parce que YouTube appartenant à Google, le mix « texte + vidéo » est excellent pour votre référencement naturel.

À condition toutefois que vos contenus, là encore, soient de qualité et optimisés.
Autrement dit, que vos textes soient dotés de « mots clés », permettant un meilleur référencement.
Ce qui équivaut à une meilleure exposition.

En attendant, votre priorité du moment, c’est la création d’un blog.
Et si c’est déjà fait, la mise en place d’un système d’acquisition d’emails est la prochaine étape.

Ces emails constituent votre premier cercle, car derrière chaque adresse, il y a un prospect susceptible d’acheter.

La constitution d’une liste d’emails est la seconde PRIORITÉ, juste après la création de votre blog.

Cette règle se vérifie auprès de tous les entrepreneurs du web, du plus petit jusqu’au plus gros.
Vos emails constituent votre patrimoine !

Blog ou chaîne YouTube, cela dépend de votre thématique

Même si le blog est votre priorité, peut-être que votre domaine d’expertise « exige » de la vidéo.
En effet, la thématique dans laquelle vous évoluez a une grande importance.

Un business sur le tatouage, le maquillage, la cuisine, la coiffure… peut nécessiter l’utilisation de la vidéo.

C’est d’ailleurs elle qui est aujourd’hui privilégiée sur Instagram.

Les rédactionnels agrémentés de photos peuvent suffire. Mais l’apport de vidéos dans des domaines où l’on travaille sur l’apparence ou l’aspect visuel peut être redoutable d’efficacité.

Si tel est le cas, le « couplage » de votre chaîne à votre blog sera nécessaire.

YouTube pour collecter des « vues » et des « abonnés ». Et le blog pour collecter les adresses emails de vos visiteurs en provenance de YouTube.

Pour les thématiques liées au webmarketing, aux métiers du web, à la finance, au développement personnel, au coaching…, les rédactionnels constituent, à eux seuls, une bonne base de travail. Du moins au début.

Aujourd’hui, les blogs qui font de l’audience et qui sont adossés à une chaîne YouTube ont, dans la majorité des cas, commencé par se faire connaître en ne rédigeant que des articles. Mais des articles très qualitatifs !

Bien entendu, les chaînes dites de « divertissement » n’entrent pas dans ce schéma. Et leur modèle économique repose sur un autre système nourri par de très fortes audiences (parfois plusieurs millions d’abonnés).

Le monde de l’entrepreneuriat est tout autre. Et c’est de celui-là dont nous parlons actuellement.

Quelle fréquence de publication quand on écrit sur un Blog

Écrire pour les autres, c’est écrire pour votre blog  !

La question du trafic est particulièrement épineuse.
Votre blog ou votre chaîne YouTube sur la toile, c’est comme une boutique qui vient d’ouvrir dans une rue où personne ne passe.

Il va falloir construire une signalisation fléchée pour dire aux internautes que vous existez.

Être bien positionné sur Google, c’est parler à des internautes. Mais pas n’importe lesquels.
Mieux vous connaîtrez votre cible, plus votre discours sera pertinent.

Obtenir du trafic sur son blog reste un objectif tout à fait réalisable.
C’est le référencement naturel (SEO), autrement dit gratuit, qui vous donnera cette opportunité.

Mais c’est un processus qui demande du temps.

Alors pour essayer d’en gagner, vous pouvez utiliser une astuce qui, généralement, porte ses fruits, les articles invités.

Cette pratique consiste à écrire des articles qualitatifs réservés à d’autres blogs que le vôtre. Même si la recette est connue, elle reste toujours aussi efficace.

Votre plume au service d’autres blogueurs

Le deal est clair. En échange de votre article, vous profiterez de la notoriété (domain authority) du blog hôte et de son audience en publiant en début ou fin de texte un lien vers votre blog.

La première règle est logique  : ne rédiger en tant qu’invité que sur des sites qui font de l’audience. Ou en tous les cas, qui ont une audience supérieure à la vôtre. Cela va de soi. Sinon, autant réserver votre texte pour votre blog  !

La deuxième règle, c’est de produire un travail de qualité et, notamment, d’une certaine longueur, en moyenne entre 1200 et 2000 mots.

Concernant l’angle de votre article, il y a de très forte chance qu’il existe déjà.
Ce n’est pas grave ! Ce qu’il faut, c’est qu’il soit meilleur que ceux qui existent déjà.

Pour cela, il devra donc être mieux documenté.
Avec, pourquoi pas, un partie pris, le vôtre.
Et plus long puisque mieux documenté  !

Les articles « invité » valent de l’or

Contrairement à une idée reçue, les « articles invités » ne sont pas seulement écrits par des blogueurs à la recherche d’audience. Certains, déjà bien installés, se livrent aussi à cet exercice.

Mais pour un auteur en recherche d’audience, bien entendu, ils valent de l’or. Ils permettent d’être lu par de très nombreux internautes, dont certains iront sur votre blog, ce qui augmentera votre audience, et mécaniquement, le nombre de vos prospects qui grossiront votre liste d’inscrits.

En effet, en publiant chez un blogueur « expert », vos propos seront lus avec bien plus d’attention, ce qui améliorera votre crédibilité. À la fois aux yeux des lecteurs, mais aussi de Google.

Les liens d’articles qui pointeront vers votre blog amélioreront votre SEO, Google étant très attentif aux backlinks (liens entrants), notamment ceux en provenance de gros blog ayant une bonne notoriété.

Plus vous aurez de liens entrants, meilleure sera votre réputation, votre crédibilité et votre popularité, mieux ce sera pour votre SEO (référencement naturel).

Attention tout de même à la qualité des sites. Si les liens entrants sont issus de sites n’ayant pas bonne réputation, Google n’en tiendra pas compte.

Conclusion, l’article invité agit sur les trois piliers que sont la crédibilité, l’audience et le trafic.

Le blog aurait-il un avantage par rapport à la chaîne YouTube ?

Non, pas forcément. Être invité(e) chez un YouTubeur, plus ou moins connu, peut être extrêmement bénéfique pour votre business.

Un lien, le vôtre, dans la description de la vidéo, vous apportera de l’audience et, pourquoi pas, une forme de crédibilité.

Quand publier sur votre blog

Quelle fréquence de publication  ?

Même si la question blog ou chaîne YouTube est désormais tranchée, la question relative à la régularité dans la fréquence de publication est essentielle.

Vous avez le droit de boire un peu plus que d’habitude, si vous ne prenez pas le volant, bien sûr.
Vous pouvez quitter votre lit très tard le matin.
Vous avez envie d’être de mauvaise humeur, même sans raison, pourquoi pas !
Mais vous n’avez pas le droit de publier moins d’un article par semaine sur votre blog  !

Et si votre temps disponible consacré à la rédaction peut changer du tout au tout d’une semaine à l’autre, alors soyez prévoyant.

La régularité dans toutes vos publications, c’est la RÈGLE de base à laquelle on ne déroge pas.
Même si l’écrit reste un fort vecteur de crédibilité, la régularité s’impose.

Hier comme aujourd’hui, l’écrit fascine. Écrire un livre est toujours aussi prisé. Écrire un article aussi.
Le blog vous apportera donc aussi cette valeur ajoutée.

Pour résumer, votre blog, c’est votre « maison »

Au terme de la comparaison entre blog ou chaîne YouTube, les choses sont claires.

N’ayons pas peur de vous le répéter, la force principale du blog, c’est que vous êtes chez vous. Ce qui n’est pas le cas sur YouTube, vous l’avez désormais compris.

Un nouvel algorithme. Une vidéo qui n’entre pas dans les critères YouTube et votre compte est suspendu. Le pire étant de vous faire expulser de la chaîne.

Quand cela arrive, vous perdez tout votre travail et pire, toute votre audience  !

Voilà pourquoi même avec une grosse chaîne YouTube, il est stratégiquement « suicidaire » de ne pas posséder de blog  !

D’ailleurs, même les gros YouTubeurs dans l’infopreneuriat le savent : YouTube sert à aller chercher du trafic qualifié avec comme objectif de réussir à « rapatrier » une partie de ce trafic sur un espace qui vous appartient.

Il est vrai que contrairement au blog, YouTube demande beaucoup moins de travail de rédaction.

Et en plus, c’est totalement gratuit. Mais, comme nous l’avons vu plus haut, faire une vidéo demande des compétences.

Si au moment où vous lisez cet article, vous possédez déjà une chaîne YouTube et que vous désirez mieux convertir votre audience, il est temps de créer un blog.

Ne l’oubliez pas, vous travaillez pour votre blog et pour votre système d’acquisition.
Sans eux, gagner de l’argent sur internet sera très difficile, voire impossible.

Publications similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *